Le khöömii, chant diphonique de Mongolie, par Johanni Curtet.

Le khöömii, chant diphonique de Mongolie, par Johanni Curtet.

Published on Jul 4, 2018

La médiathèque en partenariat avec les associations Ethnomusika et Routes nomades proposaient le 13 février 2018, une conférence sur le khöömii, chant diphonique de Mongolie grâce à l’ethnomusicologue, Johanni Curtet. Une introduction et démonstration pour appréhender cette technique vocale dans une perspective mongole, à travers la découverte du disque “Une Anthologie du khöömii mongol (Routes Nomades/Buda Musique 2017)”. Johanni Curtet, ethnomusicologue, musicien, diphoneur, chercheur associé EA 1279 Histoire et critique des arts, Université Rennes 2. Directeur artistique de Routes Nomades. À la rencontre du chant diphonique en Mongolie, Johanni Curtet a dû appréhender d’autres conceptions de la transmission, voire d’autres perceptions de l’acte musical que celles portées par sa culture occidentale. Dans une sorte « d’épistémologie humaine », il présentera une vision de sa place de jeune ethnomusicologue, lui même musicien et transmetteur du chant diphonique, dans cette réalité mongole. Il s’appuie sur des vidéos et des enregistrements sonores décrivant, parfois avec humour et distanciation, les réalités culturelles et musicales de Mongolie et son intégration dans ce monde. En partenariat avec Ethnomusika http://publika.ethnomusika.org/ et Routes nomades https://www.routesnomades.fr/

Author: tranquanghai1944

Ethnomusicologist, composer and vietnamese traditional musician

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s