What are FORMANTS and HARMONICS? VOCAL FORMANTS AND HARMONICS Explained!

What are FORMANTS and HARMONICS? VOCAL FORMANTS AND HARMONICS Explained!

Published on Mar 30, 2016

In this video, I explain what vocal formants, harmonics, and overtones are, and briefly describe formant (resonance) tuning in singing. Recommended Reading: Resonance in Singing: Voice Building through Acoustic Feedback by Donald G. Miller (This book comes with the Voce Vista voice analysis software.) Practical Vocal Acoustics: Pedagogic Applications for Teachers and Singers by Kenneth W. Bozeman http://www.singwise.com karyn@singwise.com https://www.facebook.com/SingWisevocals/ https://twitter.com/Singwisevocals

 

Interviews on Voice Matters: Episode #12 with Johan Sundberg

Interviews on Voice Matters: Episode #12 with Johan Sundberg

Published on May 2, 2018

Johan Sundberg, an iconic researcher in the field of voice science, talks about his early career and his hopes for the future of the field. Professor Sundberg will be presenting and teaching in the US this summer. May 23-27 at Indiana University for KNOW YOUR VOICE: http://music.indiana.edu/precollege/a… June 22 at the NATS conference: https://www.nats.org/Potentials_of_Mo… Also look up his book The Science of Singing Voice! More Free Resources: https://loverevolutionvocalstudio.com… Blog: http://blog.loverevolutionvocalstudio…

The Vocal Tract – Vocal Resonance.

The Vocal Tract – Vocal Resonance.

Published on May 22, 2018

Johan Sundberg – “Vocal Tract resonance in singing”. 1987. https://www.nats.org/_Library/Kennedy…
Manuel Garcia – “Hints on Singing”,1894. pgs 12-13.
Douglas Stanley – “Your Voice” “Applied science and vocal art. Singing and speaking” . 1945. pg 61
William Vennard – “Singing the mechanism and the technic” 1967. pg 82, paragraph 297.

Dmitriev LB, Chernov BP, Maslov VT. : Functioning of the voice mechanism in double-voice Touvinian singing.

1983;35(5):193-7.

Functioning of the voice mechanism in double-voice Touvinian singing.

Clé d’écoute : Le Chant diphonique , en collaboration de Tran Quang Hai d’après le film Le chant des harmoniques de Hugo Zemp

Le Chant Diphonique avec Tran Quang Hai / Clé d’Ecoute du CREM-CNRS

tran-quang-hai-overtone-singing

http://ehess.modelisationsavoirs.fr/ethnomus/diphonique/hai1.html

IMG_7709
Présentation des clés d’écoute

Les possibilités techniques offertes par le développement du multimédia ouvrent aujourd’hui de nouvelles perspectives pour ” donner à voir ” les musiques de tradition orale. Elles offrent à l’ethnomusicologie des moyens susceptibles de bouleverser en profondeur ses pratiques de communication scientifique. La possibilité d’interagir avec un objet multimédia a ouvert la voie à de nouvelles expériences perceptives permettant de guider mentalement un auditeur vers certains aspects importants de la musique écoutée. Une série de modèles musicaux interactifs, appelés ” clés d’écoute “, issus des travaux des membres du laboratoire ont été développés sur ce site web (voir liens plus bas). Ces premières réalisations significatives permettent de dégager quelques propriétés spécifiques des modes d’écriture multimédia dans le champ de l’ethnomusicologie. En développant diverses formes d’écriture multimédia, le groupe a entrepris une réflexion épistémologique sur la manière de synchroniser l’image et le son, de souligner par une représentation graphique les aspects culturellement pertinents d’une musique, ou encore d’organiser un raisonnement scientifique par le procédé de la visualisation.

 

Comment les styles de chant diphonique sont ils produits sur le plan physiologique ?

 

Les Mongols et les Touvains distinguent les différents styles de chant diphonique désignés par des termes vernaculaires.  Les travaux de Tran Quang Hai et Hugo Zemp montrent qu’il existe essentiellement deux techniques de chant diphonique, différenciées par la position de la langue dans la bouche , dite à “une cavité” ou “deux cavités”.

Leur hypothèse concernant les techniques utilisées pour chaque style est que tous les chants dont la mélodie d’harmoniques ne dépasse pas 1.000 Hz sont réalisés à une cavité, et que tout ceux dont la mélodie d’harmoniques se situe entre 1000 et 2000 Hz sont réalisés à deux cavités.

Ainsi:

le style KARGIRAA des Touvains (ou KARKIRA des Mongols) se réalise à une cavité

le style SYGYT des Touvains se réalise à deux cavités.

La pièce touvaine proposée dans l’animation alterne ces deux styles.

TECHNIQUE A UNE CAVITE

IMG_7710

Dans cette technique la langue est au repos. Les fréquences sont sélectionnée par la forme de la bouche qui constitue une seule cavité. Le controle des déformations de cette cavité est réalisé en prononçant les différentes voyelles.

TECHNIQUE A DEUX CAVITES

IMG_7706

Dans cette technique, la pointe de la langue touche le palais, divisant la bouche en deux cavités. Les fréquences peuvent etre sélectionnées de deux manières:

a) en déplaçant la langue de l’avant vers l’arrière et en l’ajustant  sur des positions qui correspondent à des fréquences harmoniques, du spectre émis par le larynx (harmoniques les plus aigus obtenus avec la langue à l’avant de la bouche)

b)en maintenant la pointe de la langue en position fixe contre le palais et en déformant les lèvres pour prononcer les voyelles. Le “OU” permet d’obtenir l’harmonique le plus grave, le “I” permet d’obtenir l’harmonique le plus aigu

http://ehess.modelisationsavoirs.fr/ethnomus/index.html