JOHANNI CURTET : La transmission du höömij, un art du timbre vocal : ethnomusicologie et histoire du chant diphonique mongol, thèse de doctorat en Musicologie soutenue par Johanni Curtet, à Rennes 2 (Université de Rennes), France, 12 novembre 2013

JOHANNI CURTET

JOHANNI CURTET

La transmission du höömij, un art du timbre vocal : ethnomusicologie et histoire du chant diphonique mongol

par Johanni Curtet

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Hervé Lacombe et de Alain Desjacques.

Soutenue le 12-11-2013

à Rennes 2 , dans le cadre de École doctorale Arts, Lettres, Langues (Rennes) , en partenariat avec Université européenne de Bretagne (PRES) .

Le président du jury était Luc Charles-Dominique.

Le jury était composé de Sabine Trebinjac, Jacques Legrand.

Les rapporteurs étaient Luc Charles-Dominique, Susanne Fürniss.

mots clés mots clés

  • Résumé

    Cette thèse est une étude ethnomusicologique à dimension historique portant sur la transmission globale du höömij en Mongolie. Pour expliquer l’évolution de cette technique vocale, sont explorés les légendes, les conceptions autochtones, l’histoire des années 1950 au début des années 2010 et la mise en patrimoine pour l’avenir.La première partie montre comment le chant diphonique prend forme dans sa culture. Perçu comme un art du timbre par ses détenteurs, il entretient des relations avec la nature, ainsi qu’un ensemble de techniques vocales et instrumentales issues des contextes rituel et pastoral. Ces fondements du höömij sont ensuite examinés à la lumière de l’histoire de la Mongolie. Entre les périodes soviétique etcontemporaine, la deuxième partie brosse les changements survenus dans la pratique, entre la scène et l’enregistrement. À côté de l’usage rural, se développe une nouvelle forme professionnelle. Tous ces apports ont façonné le chant diphonique mongol dans son état actuel. La troisième partie étudie la transmission à travers l’enseignement et la patrimonialisation. Les maîtres évoluent entre deux pôles : un village de l’Altaï perçu comme le lieu des origines, et une université d’Ulaanbaatar, qui académise la pratique et diffuse son modèle au niveau national. Tout cela participe au processus de patrimonialisation du höömij, desa constitution en emblème musical sous la période soviétique à son inscription sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco. Le höömij mongol apparaît dans toute sa contemporanéité

http://www.theses.fr/2013REN20043

Autre version  Accéder sur intranet

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2013 par Université Rennes 2 à Rennes

La transmission du höömij, un art du timbre vocal : ethnomusicologie et histoire du chant diphonique mongol

JOHANNI CURTET : Soutenance de thèse sur le chant diphonique mongol, 12 novembre 2013, Université de Rennes, France.

Soutenance de thèse sur le chant diphonique mongol

nomiko & johanni nov 2013

NOMIKO & JOHANNI CURTET , 16.11.2013 , RENNES

 

Publié le 10 novembre 2013

Johanni Curtet, actif au sein d’Otasie, soutiendra sa thèse sur la transmission, l’ethnomusicologie et l’histoire du chant diphonique mongol, le mardi 12 novembre à 13h30 à l’université Rennes 2. Cette soutenance est publique.

Accès: Salle des Thèses, bâtiment La Présidence 7e étage, Campus Villejean, Place du Recteur Henri Le Moal, Rennes.Métro: arrêt université Rennes 2.

Résumé:La transmission du höömij, un art du timbre vocal :ethnomusicologie et histoire du chant diphonique mongolCette thèse est une étude ethnomusicologique à dimension historique portant sur la transmission globale du höömij en Mongolie. Pour expliquer l’évolution de cette technique vocale, sont explorés les légendes, les conceptions autochtones, l’histoire des années 1950 au début des années 2010 et la mise en patrimoine pour l’avenir.La première partie montre comment le chant diphonique prend forme dans sa culture. Perçu comme un art du timbre par ses détenteurs, il entretient des relations avec la nature, ainsi qu’un ensemble de techniques vocales et instrumentales issues des contextes rituel et pastoral.Ces fondements du höömij sont ensuite examinés à la lumière de l’histoire de la Mongolie. Entre les périodes soviétique et contemporaine, la deuxième partie brosse les changements survenus dans la pratique, entre la scène et l’enregistrement. À côté de l’usage rural, se développe une nouvelle forme professionnelle. Tous ces apports ont façonné le chant diphonique mongol dans son état actuel.La troisième partie étudie la transmission à travers l’enseignement et la patrimonialisation. Les maîtres évoluent entre deux pôles : un village de l’Altaï perçu comme le lieu des origines, et une université d’Ulaanbaatar, qui académise la pratique et diffuse son modèle au niveau national. Tout cela participe au processus de patrimonialisation du höömij, de sa constitution en emblème musical sous la période soviétique à son inscription sur la liste du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Unesco. Le höömij mongol apparaît dans toute sa contemporanéité. Au plaisir de vous y voir!

FILM “VOYAGE EN DIPHONIE” de JF Castell en compétition au Festival de Films à Saint Etienne, France, 29,30, 31 Mars 2019

Voyage en diphonie

voyage en diphonie 1.png

Réalisateur-auteur : Jean-François Castell

Durée : 70 min / Société de production: Hors-Champs Contre-Champs / Les films du Rocher / A Propos Prod. / En compétition

Diffusion :

  • 30 mars 2019 – 20h15 / Billet référence M05 / Amphi Ecole des Mines, 29 rue Pierre et Dominique Ponchardier

Pourquoi nous avons choisi ce film :

Les mystères d’une culture ancestrale.

Synopsis

SYNOPSIS.png

Voyage en Diphonie retrace plusieurs histoires entremêlées : les fondements d’une démarche ethnomusicologique ; une tournée unique vécue de l’intérieur avec des musiciens bergers et professionnels de Mongolie ; des expérimentations scientifiques ; le mystère du chant diphonique et sa relation profonde à la nature ainsi que sa transmission ; et surtout, l’aventure humaine de Johanni Curtet et Nomindari Shagdarsüren partagée avec ces artistes dans ce grand projet, musical et patrimonial.

Bio

BIO.png

jf castelle tqh.jpg

Jean François Castell & Tran quang Hai

johanni et nomiko

Nomiko & Johanni Curtet

 

Du photojournalisme au documentaire, le parcours de Jean-François Castell illustre 30 ans de passion pour l’image. Jean-François a réalisé une quinzaine de documentaires depuis les années 2000 dont trois en Mongolie.
Johanni Curtet est ethnomusicologue, spécialiste du khöömii (chant diphonique) de la musique traditionnelle mongole et des questions liées à la transmission.


Échange avec Jean-François Castell et Vincent Tournoud (diphoniste) après la projection

Atelier d’initiation au chant diphonique

CYPRIEN BOLE : ouvrage CHANTER SEUL À DEUX VOIX – Méthode complète du chant diphonique, France

Méthode complète de chant diphonique-Cyprien Bole-Chanter seul à deux voix

FRANCE

cyprien bole

CYPRIEN BOLE

Ref. N5568 – N

Vous l’attendiez depuis longtemps, et bien la voici: “Chanter Seul à Deux Voix”, la méthode complète de chant diphonique !

Si le chant diphonique fascine nos oreilles, comprendre sa formation dans notre appareil phonatoire est une approche nécessaire pour produire de belles harmoniques et pouvoir improviser sans réfléchir de véritables mélodies.

Enseignant de chant depuis plusieurs années, basé sur ces pratiques dont les cœurs battants se trouvent en Asie centrale, le travail de Cyprien est orienté vers la compréhension des mécanismes mis en jeu dans six types de chants diphoniques ou “de gorge” qu’il rend accessibles à tous.

Ce livre-méthode s’articule autour de 96 exercices enregistrés sur CD, d’illustrations et documents variés, pour découvrir et comprendre la magie de 6 styles de chants et se familiariser avec les secrets de la voix.

Les non-musiciens seront conquis tout comme les musiciens, grâce à la notation simple accompagnée d’un glossaire. Les amateurs de chants traditionnels y trouveront les clés du chant de gorge, tout comme les personnes plus touchées par le chant harmonique.

★ Livre en français (134 pages) – Entièrement illustré à la main (linogravures) – Imprimé sur papier 100 % recyclé

✚ CD (96 exercices, dont 4 pistes spécialement enregistrées avec des voix féminines)

http://www.pick-et-boch.com/fr/methode-chant-diphonique-cyprien-bole-n5568.html

TRAN QUANG HAI’s workshop in Devesset, France, 04.08.2013

 

workshop à Devesset 08.2013.jpg

photo de stage du chant diphonique au Village du Lac, à Devesset, France ,du 4 au 10 août 2013
Hình ky niêm khóa dạy hát đồng song thanh tại Trung tâm Village du Lac, tỉnh Devesset, xứ Pháp, 4-10 tháng 8, 2013

TRAN QUANG HAI sings “the ode to joy” in front of Eiffel Tower, Paris, FRANCE

TRAN QUANG HAI sings “the ode to joy” in front of Eiffel Tower, Paris, FRANCE

Published on Dec 26, 2008

TRAN QUANG HAI sings “The Ode to Joy” in front of Eiffel Tower in Paris, France to celebrate the coming New Year 2009. He was at the top of the Musee de l’Homme (the 4th floor).

 

Tran Quang Hai sings the Ode to Joy , Cascades de Sillans, France

Tran Quang Hai sings the Ode to Joy , Cascades de Sillans, France

Published on May 27, 2011

Tran Quang Hai sings the Ode to Joy , Cascades de Sillans, France Filmed by Gérard Bertin, May 20th , 2011