Sengedorj Nanjid passed away (september 09th 2020)

SANDAGDORJ NANDJING and TRAN QUANG HAI
Sengedorj Nanjid par Johanni Curtet
Naissance1948, commune de Chandmani, province de Khovd. Ethnie Khalkh.
Parcours diphoniqueAutodidacte, par l’écoute et l’imitation des diphoneurs de son entourage, notamment le maître Sundui. Depuis la fin des années 1970, il joue dans le monde entier. Retraité depuis 2009, il a fait sa carrière au théâtre dramatique de la ville de Khovd.
Pratique musicaleTrois techniques de chant diphonique : kharkhiraa (khöömii profond, khamryn kharkhiraa (khöömii profond nasalisé), et shingen khöömii (khöömii clair), luth tovshuur, flûte tsuur.
ParticularitéLe «khöömii baryton» est le nom qu’il donne à son style personnel. Il enseigne le khöömii à un nombre restreint d’élèves, chez lui.
DiscographieAnthologie du khöömii mongol, (Routes Nomades & Buda Musique, à venir) Dörvön Berkh, Four Shagai Bones, Masters of Mongolian Overtone Singing (PAN 2100, 2010, Pan Records) Mongolie, Chants et Morin Khuur (C 560224, Ocora Radio France, 2009) Where Rivers and Mountain Sing. Sound, Music, and Nomadism in Tuva and Beyond, (2006, Bloomington, Indiana University Press) Tungalag Buyant (MOCN-0202, 2002, Japon) Mongol Nutgiin Calxi (MOCN-0102, 2001, Japon) The spirit of the steppes: Throat-singing from Tuva and beyond (Nascente NSCD 058, 2000, Londres) Jargalant Altai. Xoomii and other vocal and instrumental music from Mongolia (Pan 2050CD, 1996, Pan Records) Mongolie: Musique et chants de l’Altai (Orstom-Selaf Ceto 811, 1986, Paris)
RéférencesThéâtre de la Ville, Scène nationale d’Orléans, Musée du quai Branly, Amphi-Opéra Opéra de Lyon, Opéra de Lille, Festival Les Orientales, Festival Le Rêve de l’Aborigène, Semaine de la Mongolie en Flandres, Musée des Arts Asiatiques de Nice…