Voyage en Diphonie (Bande annonce 1’30) – Un film de Jean-François Castell

Voyage en Diphonie (Bande annonce 1’30) – Un film de Jean-François Castell

Jean-François CASTELL 595 abonnés Voyage en Diphonie retrace plusieurs histoires entremêlées : les fondements d’une démarche ethnomusicologique ; une tournée unique vécue de l’intérieur avec des musiciens bergers et professionnels de Mongolie ; des expérimentations scientifiques ; le mystère du chant diphonique et sa relation profonde à la nature ainsi que sa transmission ; et surtout, l’aventure humaine de Johanni Curtet et Nomindari Shagdarsüren partagée avec ces artistes dans ce grand projet, musical et patrimonial. — From the Mongolian steppes to the most prestigious stages of world music in the West, through a unique scientific experiment, Journey In Diphonia will present the Mongolian khöömii in all its diversity and contemporaneity. —– http://voyageendiphonie.com/https://www.facebook.com/VoyageEnDiph… —— Depuis 2010, l’Art traditionnel du khöömii mongol (chant diphonique) est inscrit sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité à l’UNESCO, et les recherches de Johanni Curtet et sa compagne, Nomindari Shagdarsüren, ainsi que les enregistrements publiés par leur association, Routes Nomades, auront contribué à documenter ce dossier. Suite à cela, Johanni et Nomindari ont préparé durant 6 ans une anthologie du khöömii mongol, qui allait rapidement devenir un ouvrage de référence. En 2016, pour la sortie du disque, ils ont organisé une tournée unique avec 12 diphoneurs et musiciens. Hommes, femmes, jeunes et vieux maîtres, bergers et professionnels issus de différentes provinces de Mongolie se sont côtoyés pendant deux mois sur les plus belles scènes de musiques du monde, en France et en Suisse. Johanni envisageait de profiter de la présence exceptionnelle de ces représentants du khöömii, basé sur leur participation volontaire, pour mener des recherches en laboratoire avec le C.N.R.S., au Gipsa-lab ainsi qu’au C.H.U. de Grenoble. Une première mondiale… Voyage en Diphonie retrace toutes ces histoires, entremêlées dans une mise en abîme : les fondements d’une démarche ethnomusicologique, éthique et équitable ; la tournée vécue de l’intérieur ; les expérimentations scientifiques ; le mystère du khöömii et sa relation profonde à la nature ainsi que sa transmission ; la restitution du disque en Mongolie au cours de l’été 2017, aux diphoneurs bien sûr, mais également aux familles des musiciens défunts présents sur les enregistrements ; et avant tout, l’aventure humaine de Johanni et Nomindari avec ces artistes. Faisant la part belle au voyage, ce film est dédié à Papizan Badar, maître touva de Mongolie, qui venait pour la première fois se produire en Occident, réalisant ainsi l’un de ses rêves. —– Journey In Diphonia Since 2010, the Mongolian Traditional Art of Khöömii (throat singing) has been inscribed on the Representative List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity by UNESCO, and the research of Johanni Curtet and his spouse, Nomindari Shagdarsüren, as well as the recordings published by their association, Routes Nomades, have contributed to its nomination dossier. Following this, Johanni and Nomindari have spent six years preparing a double-disc, An Anthology of Mongolian Khöömii, to become a key work of reference on khöömii. In 2016, in conjunction with the release of the anthology, they organized a unique tour with 12 khöömii performers and musicians. Male and female masters, young and old, with diverse backgrounds and from different provinces of Mongolia spent two months together on the most beautiful world music stages in France and Switzerland. Based on the voluntary participation of these khöömii representatives, Johanni used their exclusive presence to conduct a research with C.N.R.S., Gipsa-lab and C.H.U. of Grenoble. The first-ever experience… Journey In Diphonia traces these intertwined stories: the foundations of an ethnomusicological, ethical and fair approach; the history of the tour from the inside; the scientific investigations; the mystery of khöömii, its deep relation to nature and its transmission; the restitution of the anthology in Mongolia during the summer of 2017 to the khöömii performers and to the families of deceased musicians present on the recordings; and the personal adventure of Johanni and Nomindari with the incredible individuals who enliven and advance the art of khöömii today. This film is dedicated to Papizan Badar, a Tuvan khöömii master from Mongolia, who journeyed for the first time to perform in the West, achieving one of his life dreams. —- © 2018 Les Films du Rocher, Hors-Champs/Contre Champs, A ProPos Production.

Voyage en Diphonie (Bande annonce 1’30) – Un film de Jean-François Castell

Voyage en Diphonie (Bande annonce 1’30) – Un film de Jean-François Castell

Published on Mar 23, 2018

Voyage en Diphonie retrace plusieurs histoires entremêlées : les fondements d’une démarche ethnomusicologique ; une tournée unique vécue de l’intérieur avec des musiciens bergers et professionnels de Mongolie ; des expérimentations scientifiques ; le mystère du chant diphonique et sa relation profonde à la nature ainsi que sa transmission ; et surtout, l’aventure humaine de Johanni Curtet et Nomindari Shagdarsüren partagée avec ces artistes dans ce grand projet, musical et patrimonial. — From the Mongolian steppes to the most prestigious stages of world music in the West, through a unique scientific experiment, Journey In Diphonia will present the Mongolian khöömii in all its diversity and contemporaneity. —– http://voyageendiphonie.com/ https://www.facebook.com/VoyageEnDiph…
—— Depuis 2010, l’Art traditionnel du khöömii mongol (chant diphonique) est inscrit sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité à l’UNESCO, et les recherches de Johanni Curtet et sa compagne, Nomindari Shagdarsüren, ainsi que les enregistrements publiés par leur association, Routes Nomades, auront contribué à documenter ce dossier. Suite à cela, Johanni et Nomindari ont préparé durant 6 ans une anthologie du khöömii mongol, qui allait rapidement devenir un ouvrage de référence. En 2016, pour la sortie du disque, ils ont organisé une tournée unique avec 12 diphoneurs et musiciens. Hommes, femmes, jeunes et vieux maîtres, bergers et professionnels issus de différentes provinces de Mongolie se sont côtoyés pendant deux mois sur les plus belles scènes de musiques du monde, en France et en Suisse. Johanni envisageait de profiter de la présence exceptionnelle de ces représentants du khöömii, basé sur leur participation volontaire, pour mener des recherches en laboratoire avec le C.N.R.S., au Gipsa-lab ainsi qu’au C.H.U. de Grenoble. Une première mondiale… Voyage en Diphonie retrace toutes ces histoires, entremêlées dans une mise en abîme : les fondements d’une démarche ethnomusicologique, éthique et équitable ; la tournée vécue de l’intérieur ; les expérimentations scientifiques ; le mystère du khöömii et sa relation profonde à la nature ainsi que sa transmission ; la restitution du disque en Mongolie au cours de l’été 2017, aux diphoneurs bien sûr, mais également aux familles des musiciens défunts présents sur les enregistrements ; et avant tout, l’aventure humaine de Johanni et Nomindari avec ces artistes. Faisant la part belle au voyage, ce film est dédié à Papizan Badar, maître touva de Mongolie, qui venait pour la première fois se produire en Occident, réalisant ainsi l’un de ses rêves.
—– Journey In Diphonia Since 2010, the Mongolian Traditional Art of Khöömii (throat singing) has been inscribed on the Representative List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity by UNESCO, and the research of Johanni Curtet and his spouse, Nomindari Shagdarsüren, as well as the recordings published by their association, Routes Nomades, have contributed to its nomination dossier. Following this, Johanni and Nomindari have spent six years preparing a double-disc, An Anthology of Mongolian Khöömii, to become a key work of reference on khöömii. In 2016, in conjunction with the release of the anthology, they organized a unique tour with 12 khöömii performers and musicians. Male and female masters, young and old, with diverse backgrounds and from different provinces of Mongolia spent two months together on the most beautiful world music stages in France and Switzerland. Based on the voluntary participation of these khöömii representatives, Johanni used their exclusive presence to conduct a research with C.N.R.S., Gipsa-lab and C.H.U. of Grenoble. The first-ever experience… Journey In Diphonia traces these intertwined stories: the foundations of an ethnomusicological, ethical and fair approach; the history of the tour from the inside; the scientific investigations; the mystery of khöömii, its deep relation to nature and its transmission; the restitution of the anthology in Mongolia during the summer of 2017 to the khöömii performers and to the families of deceased musicians present on the recordings; and the personal adventure of Johanni and Nomindari with the incredible individuals who enliven and advance the art of khöömii today. This film is dedicated to Papizan Badar, a Tuvan khöömii master from Mongolia, who journeyed for the first time to perform in the West, achieving one of his life dreams.
—- © 2018 Les Films du Rocher, Hors-Champs/Contre Champs, A ProPos Production.